La première cérémonie des awards est là. N'oubliez pas de voter pour le premier tour avant le 22 juillet !
La loterie rp a ouvert. Inscription jusqu'au 25 juillet pour tenter l'aventure !
Sujet commun: A Mapo-gu, le seoul waterbomb festival bat son plein !
N'oubliez pas de soutenir le forum en allant voter sur les top-sites
On parle de conflits et de haine dans l'édition de juin du blog de Lucky Star.

Répondre au sujetPoster un nouveau sujet   

it's too late to save us (hana)

Aller à la page : Précédent  1, 2
MAD DOG
Choi Nino
http://seoul.forumactif.com/t170-choi-nino http://seoul.forumactif.com/t148-choi-nino-82-99-344
the universe opens
En ligne
Dim 9 Juin - 23:08
it's too late to save us
Les yeux levés vers le plafond, il abandonne, il baisse les bras à l'idée de partir ce soir. Il laisse tomber face à la raison et au lieu de créer la distance nécessaire, celle qu'il aurait dû prendre y a longtemps déjà, il lui ouvre ses bras.  Il la laisse s'accrocher à lui sans savoir où elle pourrait bien y trouver du réconfort car il y connaît sur la façon dont on efface les peines, Nino. Il se contente de parler avec les gestes comme à chaque fois, un peu moins maladroit. c'est la poussière, c'est ça ? un vrai bébé, ouais… Le sourire étire vaguement ses lèvres, presque amusé, presque exaspéré, parce que même lui il y croyait pas. Finalement, peut-être était elle aussi pire que lui, ou aussi perdue.

Il aurait aimé qu'on lui explique combien de temps attendre avant que les sanglots se tarissent.  Il capte pas pourquoi soudainement, ça empire mais instinctivement, au lieu de s'énerver, il la serre contre lui, comme si cela empêcherait ses fines épaules de tressauter, comme si il était d'un appui solide et suffisant alors qu'y a pas plus bancal comme mec. Putain que c'était compliqué. Crispé, il se détend aussi lentement qu'elle se détache, dans la peur inavouée de la voir se briser et il relâche enfin sa prise quand elle sèche ses larmes face à lui. Il aurait presque pu croire que tout serait plus simple maintenant, avant qu'elle ne lui demande ce qu'il avait même pas eu le temps de prévoir. Il restait, il avait pas pensé qu'il dormirait ici, pas plus que l'endroit où il dormirait. La question laisse le silence s'instaurer plus qu'il n'aurait dû. Parce qu'il ne sait pas ce qu'elle cherche, Hana et l'esprit du cubain fonctionnera toujours de la même façon, à imaginer son corps contre le sien, entre les draps. Pour quelle autre raison, sinon ? ...... j'prends le canapé, Hana. Il ne devait rien à personne, quelle connerie. Pourquoi il sentait soudainement la culpabilité le rattraper ? Pourquoi il sentait qu'il pouvait juste pas hein ? Qu'en fait, il avait rien à faire là. Coincé, à pas savoir quoi faire et a préféré pas avoir à faire face à ce genre de choix. Son regard s'ose à recroiser le sien et il soupire, sa main trouvant rien de mieux à faire que d'ébouriffer ses cheveux longs, la rendant d'une apparence plus enfantine encore. t'es vraiment...aish Il secoue vaguement la tête et jette un coup d'oeil en direction de la chambre. va dormir si t'es fatiguée...et range tes fringues avant que je les balance
ootd || feat. @Kwon hana
© patr.onus


(the truth is, i don't know what i am doing anymore.) i don't know how to be anything other than intense. All in. Too much. Too involved. I don't know how to be an almost or anything in between.
Revenir en haut Aller en bas
poussières d'étoile
Kwon Hana
http://seoul.forumactif.com/t82-kwon-hana-head-in-the-clouds http://seoul.forumactif.com/t83-kwon-hana http://seoul.forumactif.com/t131-kwon-hana-82-02-781
the universe opens
Lun 10 Juin - 16:36
it's too late to save us
Le ton de Nino la fait légèrement sursauter, sans qu’elle ne puisse l’en empêcher. Rejetée à nouveau... et pour quoi ? Qu’y a-t-il de mal à dormir dans le même lit ? S’il a peur qu’elle fasse quelque chose qu’il ne faut pas… elle peut promettre que ça ne sera pas le cas. Une expression peinée vient peindre son visage mais elle ne dit rien. Elle ne dit rien parce que c’est vrai, il ne lui doit rien, hein ? Il a déjà accepté de rester… et tout se mélange dans sa tête, à savoir lequel des deux doit se racheter le plus auprès de l’autre. Tant pis. Son regard se tourne vers le canapé qu’elle observe longuement, tout aussi silencieusement. A quoi bon dormir ici, si c’est pour ne même pas être dans la même pièce ? Et elle revient à la réalité lorsque les doigts de Nino viennent rencontrer son crâne. Elle le laisse agir de cette façon, si affectueuse qu’à nouveau, la chaleur remonte dans sa poitrine et lui donne envie de pleurer. Ne peut-il pas se décider ? Soit il ne l’aime pas… soit il l’aime bien… pourquoi tangue-t-il entre les deux extrêmes et lui donne mal à la tête? Peut-être que c’est elle, sûrement. Qui trouve dans chaque action un moyen d’interpréter ses pensées, ou les sentiments qu’il ressent à son égard. Peut-être qu’il s’en fout, totalement… Mais non. Cette option est bien la plus effrayante de toutes. Hana préfère qu’il la déteste. Oui.

Son regard suit celui de Nino, en direction de la chambre entrouverte. “Je suis pas fatiguée…” finit-elle par murmurer en réprimant un bâillement, pour rester un peu plus longtemps avec lui. Mais peut-être qu’elle l’embête. Peut-être qu’il dit ça juste parce qu’il a envie d’être tranquille, et elle doute, tiraillée entre son coeur qui veut de la compagnie, et son cerveau qui lui dit que la sienne ne fait du bien à personne. Ses yeux se ferment un moment, avant de se rouvrir. Hana se rapproche du jeune homme à nouveau pour enrouler son bras autour du sien, et poser sa joue contre son épaule. “J’arriverai pas à m’endormir si tu viens pas” marmonne-t-elle en caressant le dos de sa main du bout des doigts. Bien sûr qu’elle profite. Qu’elle agit en égoïste. Depuis quand Hana est-elle réputée pour mettre les autres avant elle ? Elle a envie de lui faire des promesses qu’elle ne tiendra pas, ferait tout juste pour ne pas être toute seule. Elle ne connaît rien des intentions de Nino… en vérité, elle ne comprend rien à la plupart des choses qui le concernent. S’il pouvait être au moins clair sur la manière dont il la voit, sur ce qu’il veut d’elle, alors peut-être qu’elle se sentirait un peu moins perdue. Mais après tout, Hana elle même ne sait pas si Nino est réellement conscient de ce qu’il veut, dans la vie. “S’il. Te. Plaît ?” lance-t-elle en tirant sur son bras et en relevant un regard enfantin en direction de son visage, gonflant les joues. “Si ça t’arrange t’as qu’à te dire que je suis ta soeur…” marmonne-t-elle finalement vexée en imaginant, fugacement, qu’il ne ressent absolument plus de désir pour elle. Qu’importe. Et elle se détache pour aller en direction de sa chambre, espérant qu’il la rejoigne.

ootd || feat. @choi nino
© patr.onus



☽☽ I love myself Something’s different about me, yeah I’m different from you, yeah Bad, bad I’m sorry I’m bad, I’m just the way I am It’s such a little time to care about what others think I’m busy doing what I want to do My life, I will live my own way, don’t you care Cause I’m special, yeah

Revenir en haut Aller en bas
MAD DOG
Choi Nino
http://seoul.forumactif.com/t170-choi-nino http://seoul.forumactif.com/t148-choi-nino-82-99-344
the universe opens
En ligne
Lun 10 Juin - 20:54
it's too late to save us
Et ça n’avait jamais été dans ses habitudes de rester, de partager les mêmes draps pour le plaisir de le faire. Même son propre lit, Nino l’avait fui à plusieurs reprises, devenu soudain terrain dangereux au premier occupant inconnu ayant le malheur de s’y assoupir et laissant à son colocataire le soin d’expliquer que ça n’irait de toute façon pas plus loin. Une nuit, par principe, c’était là où ils auraient dû en rester Hana et lui, quelques heures et des chemins séparés. Sans doute ne se serait-il pas retrouvé au milieu de son appartement à pas savoir quoi faire de son propre comportement. Parce qu’il savait pas faire face aux exceptions, parce qu’il savait pas faire face à Hana et à son propre comportement. Si il arrivait au moins à se comprendre lui-même…

Elle est pas fatiguée et lui, il penche simplement la tête, peu convaincu et encore loin de capter que tout est que prétention. Entrouvrant les lèvres, aucun son ne lui échappe, ses mots volés par ses mains s’accrochant à nouveau à ses vêtements, à son visage trouvant refuge contre son épaule, attaqué par un frisson au contact de ses doigts sur le dos de sa main. Elle l’avait devancé, comme si elle savait à présent faire face à ces rejets consécutifs, ne se laissant rarement abattre. Fragile, pourtant forte, mais toujours terriblement enfant. Alors forcément, elle gagne. Elle a gagné avant même qu’il ne s’en rende compte.  quoi, ma sœur ? Il répète en écho, interrogatif et surpris. Pourquoi il la comparerait à elle ? Il ne veut comparer personne à Liz, trop perdue, trop abîmée pour la vie. A Liz, qui l’appelait que quand ça allait tellement pas qu’il devait plus la porter que l’étreindre. Il aurait sûrement préféré que Liz soit comme Hana, plutôt que le sens contraire. Il ne prononcera pas le prénom de sa cousine, plus probable que la cubaine à se retrouver dans cette même situation. Puis d'une nouvelle inspiration, il laisse le doute revoir son jugement tout en l'observant s'éloignant et il abandonne, il abandonne encore une fois ce soir, lorsqu’il dépose sa veste sur la première chaise à sa portée, virant ses chaussures au passage. ...  seulement jusqu’à ce que tu t’endormes ok ? Il passe l’encadrement et se pose sur le rebord du lit, effleurant sa joue pour en constater au toucher qu'elle l'avait franchement pas raté. J'ai plutôt l'impression de parler à Joe là ... il déteint trop sur toi.
ootd || feat. @Kwon hana
© patr.onus


(the truth is, i don't know what i am doing anymore.) i don't know how to be anything other than intense. All in. Too much. Too involved. I don't know how to be an almost or anything in between.
Revenir en haut Aller en bas
poussières d'étoile
Kwon Hana
http://seoul.forumactif.com/t82-kwon-hana-head-in-the-clouds http://seoul.forumactif.com/t83-kwon-hana http://seoul.forumactif.com/t131-kwon-hana-82-02-781
the universe opens
Mar 11 Juin - 14:35
it's too late to save us
Et il accepte. Un poids se lève au fond de sa poitrine et elle peine à retenir le sourire qui perce sur son visage. Il reste. Et les frissons s’éparpillent jusqu’au bout de ses doigts à l’idée d’être cette nuit avec quelqu’un. Pourtant… la plupart de ses nuits ne sont pas solitaires, mais quelle est la différence, vraiment, entre des draps vides et froids, et quelqu’un qu’on ne connaît à peine ? Quelqu’un avec qui on joue un jeu ? Au moins avec Nino… elle se sent un peu plus elle même. Un peu plus présente. Et elle tient à lui… beaucoup. Même si elle en a honte, même si elle le nierait cent fois, il n’empêche qu’elle est attachée à cet idiot qui la fait pleurer. Sûrement que si elle aussi, savait se comporter normalement, ils ne se disputeraient pas autant, mais en attendant… on fait avec. Ils ne jouent pas à qui est le plus brisé, après tout, depuis quand est-ce une compétition ?

Elle acquiesce silencieusement pour lui dire qu’elle comprend, tout en étant sûre intérieurement de ne jamais s’endormir si c’est pour qu’il fuie aussitôt. Elle s’accrochera à lui furieusement, et s’il voudra partir, sûrement n’aura-t-il que l’option de la réveiller en même temps. Hana attrape les sous vêtements encore étalés sur le lit et les jette par terre avant de sauter fesses les premières sur le matelas, laissant un sourire enfantin et beaucoup trop joyeux percer enfin à l’idée que Nino reste pour une petite pyjama party improvisée. Il lui semble lointain le moment où il est arrivé furibond en tapant à sa porte. “Ah… tu trouves ? c’est comme ça que tu me vois ? Une enfant ?” lui répond-elle en penchant la tête sur le côté, avant de s’approcher de lui. Venant contre son dos, Hana vient passer ses bras autour de son corps et écraser sa joue dans le creux de son cou. Elle le serre fort. Qu’importe s’il la balance à l’autre bout de la pièce ou si elle est en train de l’étouffer. “J’suis trop contente que tu restes…” finit-elle par avouer en fermant les paupières, gênée de son aveu, et serrant un peu plus ses bras frêles autour de Nino. Elle vient frotter sa joue contre la sienne, comme un chat qui ronronne, avant de finalement le laisser aller. “Tu peux te déshabiller hein ! J’veux que tu vienne sous la couette, avec le jean c’est pas confortable…” lance-t-elle avant d’aller à quatre pattes jusqu’à la tête de lit pour soulever les draps et inviter à la rejoindre. Hana lui lance un sourire éclatant, laisse ses yeux disparaître derrière des demi lunes.“J’t’aime beaucoup, Nino.” finit-elle par avouer, perdue dans sa propre excitation, peinant à ne pas gigoter dans tous les sens. Qu’est-il arrivé à “elle ne l’avouerait jamais” ?... Tant pis. Elle le pense. Elle le sent. Et elle le remercie, silencieusement, de faire tant d’efforts pour elle.


ootd || feat. @choi nino
© patr.onus



☽☽ I love myself Something’s different about me, yeah I’m different from you, yeah Bad, bad I’m sorry I’m bad, I’m just the way I am It’s such a little time to care about what others think I’m busy doing what I want to do My life, I will live my own way, don’t you care Cause I’m special, yeah

Revenir en haut Aller en bas
MAD DOG
Choi Nino
http://seoul.forumactif.com/t170-choi-nino http://seoul.forumactif.com/t148-choi-nino-82-99-344
the universe opens
En ligne
Sam 15 Juin - 16:06
it's too late to save us
Et ils s'étaient appréciés plus qu'ils ne l'auraient dû, une histoire du passé emmêlée, traînant chacun leurs casseroles dans une relation qu'aurait pas dû voir le jour. Une relation sans nom et sans étiquette, étroite et ambiguë, devenue conflictuelle, parfois cruelle. Trop instables, trop fiers, trop rongés par la vie, que même l'amitié avait du mal à persister dans ce désordre chaotique.  Ca lui semble tout aussi loin, ce sentiment fort cognant sa poitrine et les cris dans le hall d'entrée, laissant ce temps de repos jusqu'à la prochaine des disputes, celle qui fera à nouveau grincer les dents ou serrer les poings. Dans l'obscurité de la pièce, il avait arrêté de réfléchir aux fringues traînant sur les draps, se posant en signe de total abandon. Il dormirait pas là, dans une once de raison persistante, l'aidant sûrement à ne pas s'offusquer plus que ça de sa présence soudaine contre lui. un peu, ouais… Une enfant. Une enfant bien capricieuse agissant selon ses envies, incapable de voir qu'elle mourrait d'un besoin affectif en le lui réclamant sans arrêt. Et Nino, Nino il pouvait pas lui offrir tout ça, il savait pas, il connaissait pas. Les années à croire que le contact n'aura qu'un but et pas trouver satisfaction dans les gestes simples. Il avait essayé pourtant et ça lui avait fait comprendre, putain ça lui avait ouvert les yeux sur sa nature ; il tournait pas rond et si il avait été réellement un mec bien, il lui aurait dit à Hana et il se serait tiré de là. Il lui aurait dit qu'elle méritait mieux que ça, un mec qu'à pas envie d'être pris entre d'autres bras. Yah, Hana, qu'est-ce que tu fous là - Il grogne, il lève les yeux mais au final, il bouge pas. Il laisse faire en tirant simplement un peu la gueule. C'était plus simple de la voir comme une enfant que de prendre réellement conscience de ses formes adultes, de sa soudaine chaleur se mêlant à la sienne et…  Et il valait mieux arrêter de réfléchir. sous la couette, han ?   Il plisse les yeux dans un rictus, tournant son visage puis son corps vers elle sans même se braquer. Il s'était simplement levé dans un soupire, comme si toute sa vie était une contrariété.  non mais je reste pas A virer son pantalon, comme si même pour lui ça pourrait le faire douter. A force, est-ce qu'il essayait pas juste de se convaincre lui-même ?  

Hana, elle l'aime beaucoup. Il s'était arrêté, figé et il n'avait relevé son visage vers elle que quelques secondes après. Il avait tellement envie de lui dire que c'était pas le cas, qu'elle l'aimait pas et que si elle l'avait réellement aimé, elle le dirait pas le sourire aux lèvres, mais les larmes aux bords des yeux.  ..... Dors, hana. Sa main s'enfonce pour en récupérer le briquet abîmé et le bâtonnet de nicotine, laissant le tissu retomber dans un bruit lourd sur le sol avant de s'avancer jusqu'à la fenêtre. Il ouvre simplement, se posant sur le rebord. Silencieux, ce n'est qu'après la première latte qu'il parle enfin, plus calmement, son regard perdu dans le sien. ... t'aurais vraiment ouvert la porte à n'importe qui?   Ta gueule, Nino.

ootd || feat. @Kwon hana
© patr.onus


(the truth is, i don't know what i am doing anymore.) i don't know how to be anything other than intense. All in. Too much. Too involved. I don't know how to be an almost or anything in between.
Revenir en haut Aller en bas
poussières d'étoile
Kwon Hana
http://seoul.forumactif.com/t82-kwon-hana-head-in-the-clouds http://seoul.forumactif.com/t83-kwon-hana http://seoul.forumactif.com/t131-kwon-hana-82-02-781
the universe opens
Sam 15 Juin - 20:04
it's too late to save us
Nino refuse. Il ne vient pas. Et pourtant, Hana n’abandonne pas son espoir, même s’il se fait aussi mince qu’un fil… il craquera bien à un moment, non ? Il lui suffit d’être patiente. Et elle attend, là, sur le matelas, en suivant le mouvement de sa silhouette du regard. Elle n’est pas étonnée que Nino ne lui réponde pas. Malgré les apparences, elle le comprend sûrement beaucoup plus qu’il n’y paraît ou que même lui sait. Ce n’est pas grave. Elle ne lui en veut pas d’être bien au chaud dans son cocon de malheur… après tout, ne fait-elle pas exactement la même chose ? “Hm hm, je dors dès que j’suis fatiguée” marmonne-t-elle en posant sa tête contre l’oreiller, face au doux ordre qu’il lui lance. Les yeux de Hana viennent fixer le plafond, et elle se concentre très fort pour ne pas se laisser happer, justement, par le sommeil qui leste ses paupières.

Le silence s’étire. Elle finit par reposer son regard dans sa direction et l’observe, assis sur le rebord de la fenêtre. L’air qui s’engouffre à l’intérieur de la pièce la fait frissonner et Hana, pour se réchauffer, tire sa couette jusqu’à ce que seuls le haut de sa tête dépasse. “ quoi ?” répond-elle simplement en fronçant les sourcils, ne comprenant pas de quoi il parle. Ni pourquoi il pose cette question. Elle se fait pensive un instant, le visage froncé de ne pas comprendre. “Tu n’aurais pas ouvert, toi, si quelqu’un tambourinait comme ça à ta porte ?...” finit-elle par répondre ronchonne, s’attendant à ce qu’il lui fasse des remontrances une nouvelle fois face à son imprudence. Hana le mérite, et elle le sait. Oui. ça aurait pu être n’importe qui. Et puis, elle n’aurait pas du tout été en état de se défendre si… “pourquoi, tu t’inquiètes ?” finit-elle par demander, tout en sachant qu’il ne répondra pas si facilement oui. Nino est fort pour faire des détours. Pour la pousser à deviner, à douter, et à se demander si au final, oui, est-ce qu’il tient à elle même un petit peu ? Hana se redresse et ramène ses genoux contre sa taille, toujours emmitouflée dans sa couette. “Tu crois que ça s’arrangera ?” finit-elle par demander, en baissant le regard. “Je veux dire… la vie. Pour nous. Tu crois qu’on sera heureux un jour ?” demande-t-elle avec un ton faiblard, triste. Tu as le droit de me mentir Nino. Je ne sais pas ce que tu veux entendre toi mais… mais moi j’ai envie de savoir que je ne vais pas me sentir vide éternellement. Sinon à quoi bon ?...


ootd || feat. @choi nino
© patr.onus



☽☽ I love myself Something’s different about me, yeah I’m different from you, yeah Bad, bad I’m sorry I’m bad, I’m just the way I am It’s such a little time to care about what others think I’m busy doing what I want to do My life, I will live my own way, don’t you care Cause I’m special, yeah

Revenir en haut Aller en bas
MAD DOG
Choi Nino
http://seoul.forumactif.com/t170-choi-nino http://seoul.forumactif.com/t148-choi-nino-82-99-344
the universe opens
En ligne
Dim 16 Juin - 10:27
it's too late to save us
Nino et Hana, c'est la tempête puis ce silence qui apporte une toute autre atmosphère, si différente de la précédente. Presque paisible, presque propice à cette heure tardive, laissant à nouveau les réflexions éveiller les esprits. Est-ce qu'elle aurait ouvert, si il avait été question d'un autre mec ? Il a pas besoin de le savoir pourtant et ça devrait pas même le faire grogner, la cigarette encore coincée entre les lèvres et le regard se détournant finalement sur la rue. La brise ne le dérange pas, lui, ça semble tout aussi bien le calmer que la nicotine s'infusant dans son corps.  ......Non mais moi c'est pas pareil. Le déni, du grand Nino et c'est à se demander qui des deux était le réel enfant. Plus simple d’enchaîner les reproches et de pas faire gaffe à son propre caractère, alors que y a tant à dire. Y a tant de conneries et de comportement douteux qu'on pourrait revoir sa pauvre éducation. Et c'est pas faute à sa mère, elle avait fait ce qu'elle avait pu avec sa situation, elle les avait élevé au mieux, les enfants Alvarez. quoi ? Hana, elle est bien trop franche pour lui, elle attaque à vif pour obtenir des aveux qu'il n'aura jamais eu l'habitude de sortir.  Il se braque et c'était à prévoir. Est-ce qu'il s'inquiète réellement, ou c'est autre chose qui le dérange ? Alors là, ça a rien à voir putain, tu vis vraiment sur ton nuage Hana, tu…. Non, c'était pas le moment de s'emporter à nouveau. Et d'un souffle, d'une inspiration, il avait simplement appuyé son visage renfermé sur le cadre de la fenêtre, en espérant ne plus y penser.

P't'être que si il avait été plus attentif, ou si il avait été plus simple de décoder, il aurait compris ce qu'elle voulait entendre. Mais même si il en avait tout compris, il aurait probablement pas été capable de les prononcer, ces putains de mots. Bon qu'à filer des conseils qu'il applique pas et balancer ses reproches en coup de poing. Lorsqu'elle lui demande à lui si la vie s'arrangera, il se retrouve sans réponse à donner. Le silence revient par vague entre les réponses, laissant ses yeux se détourner pour la retrouver. J'sais pas, aucune idée Hana… Il pensait pas que un jour, il serait heureux, comme si il s'agissait d'une destination finale. Il planifiait pas plus loin que le mois prochain, pas plus loin que le loyer d'après. Et si il avait un jour été heureux ? Ouais, carrément que oui, c'était juste pas le bon moment, plus perdu qu'il ne voudra jamais l'admettre. Plus malheureux qu'il réussira à se l'avouer. yah, j'pensais que tu serais heureuse que je reste ?  C'était pas ce qu'elle voulait entendre mais après tout ... Nino n'était pas celui qu'on devait écouter.
ootd || feat. @Kwon hana
© patr.onus


(the truth is, i don't know what i am doing anymore.) i don't know how to be anything other than intense. All in. Too much. Too involved. I don't know how to be an almost or anything in between.
Revenir en haut Aller en bas
poussières d'étoile
Kwon Hana
http://seoul.forumactif.com/t82-kwon-hana-head-in-the-clouds http://seoul.forumactif.com/t83-kwon-hana http://seoul.forumactif.com/t131-kwon-hana-82-02-781
the universe opens
Mar 18 Juin - 23:03
it's too late to save us
Lui c’est pas pareil. Lui c’est jamais pareil… et Hana en finit par avoir mal à la tête, à tenter de comprendre quoi que ce soit. Vaut mieux abandonner. Le laisser être jaloux si ça lui chante, sans lui répondre, sans s’énerver, sans avoir honte. Est-ce même possible ? Elle essaiera… elle essaiera fort. Plus que le fait que Nino juge ses moeurs, ou la façon générale de vivre sa vie, elle craint qu’il ne décide de l’abandonner pour une raison fantasque. ça serait bien de son genre, tiens… Mais qu’il n’y pense pas même plus de cinq secondes. Hana ne le laissera jamais partir. Jamais.

“Je l’suis !!” répond-elle avec une feinte indignation, face à ce qu’il lance. Oui. Elle préfère être avec lui que toute seule… même s’il lui fait mal, sans le vouloir. Même si elle lui fait mal, sans le vouloir. Au final à quoi sert leur amitié ? Elle n’en sait trop rien… mais imaginer le trou béant qui se creuserait en elle, si jamais il venait à la quitter, est trop insupportable pour même se perdre sur des questions si futiles. Le silence retombe. Est-ce qu’elle est heureuse, à ses côtés ? Contente ? Satisfaite ? Rassurée ? Elle n’en sait trop rien. Ses émotions sont aussi fortes que fugaces, aussi intenses qu’indescriptibles. Elle ne comprend jamais trop rien à ce qui se passe en elle, à part le fait que ça fait mal, toujours mal, et que ça lui fait faire des choses qu’elle regrette, pratiquement toujours. Un soupir lui échappe et elle finit par sortir du lit et s’approcher de la fenêtre, pour chopper la cigarette de Nino et en prendre une bouffée. Le bruit de sa respiration. Le silence. Elle ne le regarde même pas et à la place, pose un regard sur les maisons qui s’étalent aux pieds de son immeuble. “T’es plus vieux que moi mais t’en sais pas plus” finit-elle par conclure, d’un air rêveur. Elle écrase la cigarette et la balance par la fenêtre. “Je le sens. Qu’il y a quelque chose en toi qui a encore un peu d’espoir pour moi, à défaut de pour toi” murmure-t-elle d’une voix étonnamment plus grave que d’habitude. La Hana mélancolique. La Hana sérieuse. Celle qui fait un peu plus peur. Celle qui observe le vide sous sa fenêtre et qui imagine combien de temps ça lui prendrait pour tomber, et le bruit que ça ferait. Elle ferme les yeux, et tourne le visage vers Nino avant de les rouvrir. “Ne te tue pas, d’accord ?” lance-t-elle. Curieux choix de mots. “J’ai envie de voir Nino sourire grand… un jour…” murmure-t-elle avant de lui déposer un baiser sur la joue. Son odeur la fait frissonner. Un instant, elle s’imagine le prendre dans ses bras et tomber avec lui. Mais finalement, elle ne fait que marcher vers son lit à nouveau. “Viens…. s’il te plaît”


ootd || feat. @choi nino
© patr.onus
[/color]



☽☽ I love myself Something’s different about me, yeah I’m different from you, yeah Bad, bad I’m sorry I’m bad, I’m just the way I am It’s such a little time to care about what others think I’m busy doing what I want to do My life, I will live my own way, don’t you care Cause I’m special, yeah

Revenir en haut Aller en bas
MAD DOG
Choi Nino
http://seoul.forumactif.com/t170-choi-nino http://seoul.forumactif.com/t148-choi-nino-82-99-344
the universe opens
En ligne
Mer 19 Juin - 18:55
it's too late to save us
Est-ce qu’un jour il pourrait seulement définir autrement Hana ? Autrement que le silence envahissant ses pensées et l’évidence que ni l’un ni l’autre ne s’était détaché au moment où ils auraient du. Des amis par défaut, du n’importe quoi par définition. pourquoi tu le montres pas mieux alors?! Sa voix s'élève en un écho enfantin, réplique par automatisme alors qu'il aurait déjà dû le savoir. Elle ne l'aurait pas supplié de rester si ça ne lui faisait rien. Hana, elle lui démontre sans arrêt et avec effort qu'elle tient à lui, elle s'accroche si désespérément à sa présence qu'il cédera à chaque fois.

La température diminuant au plus il laissera l'air s'incrusté dans l'espace clos de sa chambre, c'est surprenant qu'elle quitte les couvertures dans un froissement de tissu, s'approchant d'un pas sans bruit jusqu'à lui. Malgré leurs disputes, avait-elle un jour eu peur d'être à ses côtés? Il entrouvre les lèvres, déjà prêt à mordre. Hana Il gronde férocement son prénom comme il aurait grondé Joe. Il n’avait jamais apprécié partager ses affaires quand le geste n’était pas initié par lui-même, se voyant voler la fin de sa cigarette sans même une permission accordée. Il se contentera d’un faible grognement, laissant ses yeux parcourir son visage si distant. Puis d’un soupire, il détourne l’attention sur l’intérieur de la pièce. Est-ce que quelques années de plus dans ce monde lui avait appris la vie ? Il avait seulement réussi à survivre aux galères et en créer de nouvelles. Autonome, plus ou moins, Il trouvait toujours des solutions, croyant tellement pouvoir s'en sortir que rien l'avait jamais arrêté, pas même quand la vie faisait sa chienne et le karma sa pute. Il aspirait au repos de sa mère, à voir grandir son neveu parmi les autres enfants de l'école, à lui apporter tout ce qu'il aura pas eu l'occasion d'avoir. Mais Nino, il pense pas à tous ça, il pense pas aussi loin, il pensera juste à demain et sûrement pas au reste. ça se passera bien pour toi, si t’arrêtais tes conneries un peu. Lui qui pensait ne plus jamais revenir dans sa vie, lui sortait le truc le plus générique et niais de son registre. Il hausse les épaules pour s'arrêter net, observant le mégot disparaître par la fenêtre, lancé par la plus jeune. Pas de commentaire, il laissera son regard l'attaquer de reproche sans besoin de mots et finir d'un hmpf en conclusion.   j’suis pas suicidaire non plus, pourquoi je me tuerai ? Si il savait, p't'être qu'il aurait du lui retourner la réplique. Trop loin de la comprendre, trop loin de s'en douter et à chaque fois à se faire avoir par l'imprévisibilité de la Kwon. Lorsque ses lèvres l'effleurent, il préférera croire que la brise provoque ce frisson. Elle est devenue soudainement si sérieuse qu'il comprend qu'à moitié. tu m'en donnes pas trop l'occasion aussi Il était plus souvent en colère contre elle qu'il ne ressentait l'envie de lui sourire. Encore moins un sourire large. A croire que c'était p't'être juste pas son truc, qu'il existait des personnes à qui ça ne convenait juste pas. Il se relève d'un geste las, referme la fenêtre et suit simplement ses pas jusqu'au lit. Docile, Nino s'installe sur la place libre et cette fois, ce sera sous les couvertures qu'il se pose. Le regard sur le plafond, le bras calé sous la nuque à se faire la réflexion que non, il a toujours pas changé d'avis. hey, Hana ? tu me dois un paquet de clopes


ootd || feat. @Kwon hana
© patr.onus


(the truth is, i don't know what i am doing anymore.) i don't know how to be anything other than intense. All in. Too much. Too involved. I don't know how to be an almost or anything in between.
Revenir en haut Aller en bas
poussières d'étoile
Kwon Hana
http://seoul.forumactif.com/t82-kwon-hana-head-in-the-clouds http://seoul.forumactif.com/t83-kwon-hana http://seoul.forumactif.com/t131-kwon-hana-82-02-781
the universe opens
Jeu 20 Juin - 17:12
it's too late to save us
Il ne discute pas. Hana, assise sur le rebord du lit, suit sa silhouette du regard, le ventre tendu. Sans un mot. Un sourire perce sur son visage et elle ne tente pas de le retenir, tout autant que cette agréable chaleur qui vient se répandre dans sa poitrine. Et puis, sans un mot, elle se glisse entre les draps de son côté et ferme les yeux un instant. Elle le sent, non loin d’elle. Son odeur, qui permet les draps et qui, sûrement, ne s’effacera entièrement que dans deux, ou trois jours. Sa chaleur, qui emplit l’espace sous la couette. Le bruit de sa respiration, calme, régulier. Tout ça l’apaise. Chaque petite tension, à l’intérieur de ses muscles les plus secrets, semble s’évanouir. “t’inquiète pas nino. j’t’ai pas dit que j’étais riche ?...” répond-elle dans un soupir, d’une voix fatiguée. Le silence retombe. Elle reste là un bon moment, long moment, sans rien dire, tranquille, sur le point de s’endormir aussi, et sans pourtant s’en laisser le droit. Hana rouvre les paupières, à demi.

Il n’aura qu’à la taper s’il n’est pas content. Doucement, elle sépare la distance entre leurs deux corps et vient enserrer sa taille de ses bras, déposant sa joue contre son torse. Un soupir chaud s’échappe d’entre ses lèvres et s’échoue contre son t-shirt. “J’ai un peu froid…” murmure-t-elle pour justifier son geste. Hana a honte, et serre les yeux bien fort pour ne pas faire l’erreur d’aller scruter l’expression sur le visage de Nino. Son corps se détend un peu plus, sous l’effet de balancier de cette poitrine qui se soulève, et qui s’abaisse. Malgré tout, le bruit des battements de son propre coeur l’assourdit. Hana ne sait pas pourquoi… lui vient cette envie de pleurer, à nouveau. peut-être parce qu’elle se sent trop bien, là. Et que ce genre de sentiment lui est trop inhabituel… étranger… et surtout, qui est-elle pour le mériter ? Elle renifle. “Dors bien” finit-elle par murmurer d’une voix tremblante, prise par sa propre émotion. Oui. Dors bien, Nino.

ootd || feat. @choi nino
© patr.onus



☽☽ I love myself Something’s different about me, yeah I’m different from you, yeah Bad, bad I’m sorry I’m bad, I’m just the way I am It’s such a little time to care about what others think I’m busy doing what I want to do My life, I will live my own way, don’t you care Cause I’m special, yeah

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
the universe opens
Revenir en haut Aller en bas

it's too late to save us (hana)

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Shaneze Enfin arrivée!!! (Ellowyne Save Me de Lorie)
» [Timing] Dragon, Save et Quyburn (résolu)
» « How to save a life » ▬ Naveen
» AnoHana "Ano hi mita hana no namae o bokutachi wa mada shiranai"
» Les costumes d'Hana

Répondre au sujetPoster un nouveau sujet   

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
-